30
sep
2016
Débats Conférences
de 09:00 à 13:00
Cet évènement est public.
image_event_-_cmc_birmingham.png

Diversité et migration: un ressort de la participation citoyenne?

La démocratie locale a été l’un des principaux piliers de la vie politique en Grande-Bretagne. C’est aussi dans les grandes villes industrielles que se sont installés les immigrés venus des anciennes colonies. La ville est devenue le contexte privilégié pour approcher la question des minorités, grâce aux mobilisations des différents acteurs locaux, élus ou représentants de la société civile.

Au niveau national, dès la fin des années 1960, les politiques publiques ont chargé les autorités locales de lutter contre les discriminations et de promouvoir l’égalité des chances. D’où une forte représentation des différents groupes minoritaires parmi les élus locaux et une distance maintenue vis-à-vis des débats nationaux régulièrement teintés de racisme ou de xénophobie.

Aujourd’hui, les villes britanniques sont-elles toujours cet acteur central de l’inclusion de la diversité et de la participation citoyenne ? La démocratie locale peut-elle garder ses distances avec les discours anti-immigrés, tels que ceux qui ont nourri la campagne du référendum sur le Brexit ? Le Brexit aura-t-il un impact sur la démocratie locale ? Si oui, lequel ?

Les défis auxquels la démocratie locale doit faire face aujourd’hui en Grande-Bretagne peuvent éclairer notre compréhension des relations complexes entre multiculturalisme, immigration et participation en Europe. Les immigrés et les membres des minorités restent souvent exclus du jeu démocratique, sans pouvoir participer à l’élaboration de politiques qui les concernent. Or, l’immigration et la diversité peuvent contribuer à renforcer la participation civique, si les conditions d’égalité et d’inclusion sont remplies.

C’est là que les villes européennes peuvent jouer un rôle essentiel : rapprocher les groupes immigrés et minoritaires des institutions locales et nationales.

Pour répondre à ces questions et envisager le rôle des villes quant à l’avenir de la démocratie en Europe, le Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri organise une rencontre avec des élus d’Amsterdam, Athènes, Birmingham, Budapest, Lisbonne et Paris.

Table-ronde en anglais

Avec des élus de Birmingham et de cinq autres villes européennes (Amsterdam, Athènes, Budapest, Lisbonne et Paris), des représentants d’organisations de la société civile de Birmingham et sa région.

Les discussions seront introduites par John Clancy, leader du Birmingham City Council - Christophe Bertossi, directeur du Centre migrations et citoyennetés, Ifri - Ivana D’Alessandro, chargée de projet, programme des Cités interculturelles du Conseil de l’Europe - Paulette Hamilton, adjointe au maire en charge de la santé et des affaires sociales, Birmingham.

La conférence est organisée dans le cadre du projet "Faire la citoyenneté" de l'Ifri, en partenariat avec la Fondation Calouste Gulbenkian, le Réseau français des instituts d'études avancées, l'Université de Warwick et l'Université d'Amsterdam, avec le soutien du programme "L'Europe pour les citoyens" de l'Union européenne.

eacea_2015_00550000_fr_1.jpg

eacea_2015_00550000_fr_1.jpg, par natacha_crance

 

Adresse: 
Birmingham Council House Victoria Square Committee Room 4

 

Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter migrations@ifri.org