24
juin
2013
Débats Conférences
Paris
de 09:00 à 17:00
Cet évènement est public.
Maraîchage.jpg
Alain ANTIL, , Marc DUFUMIER, Madiodio NIASSE, Etienne LE ROY, Jean SCHMITZ, Bruno ANGSTHELM, Florence LIEGEOIS, Me Abdoulaye HARISSOU, Didier NOURISSAT, Bachir DIEYE, Michel MERLET

L'accès aux terres agricoles en Afrique subsaharienne, une des clés du développement

Le continent africain se développe rapidement et sa population a dépassé un milliard d'individus. Dans ce contexte, la question de l'accès aux terres devient un enjeu central de développement.
La conférence sera organisée en trois tables rondes. La première situera la question foncière dans les enjeux démographiques et alimentaires globaux en insistant en particulier sur l’accélération de la compétition pour l’accès au foncier dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, une compétition globale (phénomène dit du Landgrabbing) mais aussi une compétition sur le plan national entre différents acteurs.
La deuxième table ronde abordera la question des droits fonciers qui se chevauchent, le rôle de certaines chefferies coutumières dans l’exploitation et la capacité d’accès aux terres agricoles ainsi que les politiques foncières de certains Etats.
Enfin, la troisième table ronde traitera de l’accès à la terre pour les paysans comme de l’une des conditions de l’amélioration de leur condition. Cette table ronde se penchera en particulier sur les exemples de mises en place des titres simplifiés.

Déroulement de la journée : 

9:00-9:15
Introduction de la journée

9:15-11:00
Table ronde I : Évolutions démographiques et alimentaires et phénomènes d’accaparement des terres 

Vers une géopolitique des questions foncières en Afrique subsaharienne
Alain Antil, Ifri 
La nécessaire évolution des agricultures africaines, des réserves de productivité 
Marc Dufumier, Agro Paristech 
Ruée vers les terres agricoles - Opportunité ou risque pour la sécurité alimentaire en Afrique ?
Madiodio Niasse, International Land Coalition
Grandes manoeuvres foncières au Mali autour de l'Office du Niger
Etienne Le Roy, Laboratoire d'anthropologie juridique de Paris

11:00-11:30
Pause café

11:30-13:00
Table ronde II : De la compétition des droits aux politiques foncières

Gestion néo-coutumière des terres de la vallée du Sénégal et exclusion foncière des subalternes 
Jean Schmitz, Institut de recherche pour le développement (IRD) 
Des chevauchements de droits qui peuvent créer des tensions ches les communautés. Le cas du Bénin 
Bruno Angsthelm, CCFD-Terre solidaire 
Le défi de la sécurisation foncière dans un Etat fragile : le cas de l'Est de la RDC
Florence Liégeois, RCN Justice & Démocratie

14:30-16:30
Table ronde III : Un accès au foncier comme enjeu de développement : l’exemple du titrement (TSS)

La simplification du processus de titrement foncier (TSS) pour les paysans : une réponse possible 
Me Abdoulaye Harissou, Conseil Supérieur du Notariat, Union internationale du Notariat Latin (UINL) 
Madagascar, étude d’une réforme foncière innovante : les guichets fonciers ruraux 
Didier Nourissat, Conseil Supérieur du Notariat, Union internationale du Notariat Latin (UINL)  
Évolution du titre simplifié en Afrique subsaharienne 
Bachir Dieye, Assemblée parlementaire de la francophonie
La propriété foncière peut-elle être facteur de développement?
Michel Merlet, association aGter

16:30-17:00
Conclusion de la journée

 

CSN