15
nov
2016
Débats Séminaires et tables rondes
de 09:30 à 16:00
Cet évènement est restreint.
Hungary. Refugees waiting at a train station  © UNHCR/Åke Ericson
Hungary. Refugees waiting at a train station © UNHCR/Åke Ericson

Utiliser la mémoire: quand les réfugiés font l'histoire Séminaire international

Comment replacer la mémoire des migrants et des réfugiés au cœur des débats sur les migrations et l’asile aujourd’hui en Europe ?

Afin de répondre à cette question, cette réunion internationale rassemble des associations de plaidoyer, des ONG opérant dans le champ des droits de l’homme et de l’aide aux réfugiés, des réfugiés, des chercheurs, ainsi que des décideurs politiques locaux et Européens venus de plusieurs pays de l’Union Européenne.

La conférence s’inscrit dans le projet « Mémoires et migrations en Europe ». Ce projet vise à encourager le dialogue, la mise en réseau et la coopération entre plusieurs acteurs locaux (ONG, représentants municipaux, citoyens, migrants, réfugiés, chercheurs…) à travers l’organisation d’ateliers, de conférences et de discussions de groupes avec les acteurs de la société civile.

9h30–10h00 Introduction

10h00-11h00 Hongrie 1956-2016 : Histoires de réfugiés

En 1956, près de 200 000 hongrois fuient leur pays afin de chercher refuge en Autriche et en ex-Yougoslavie, pour être répartis dans les pays d’Europe de l’Ouest dans le cadre de ce qui reste aujourd’hui l’un des programmes de réinstallation des réfugiés les plus importants jamais mis en place. Que reste-t-il de la mémoire de cet événement dans les discours actuels ?

11h15-13h00 La contribution des migrants et des réfugiés à la construction de l’Europe.

La mémoire des migrations dans les pays européens contribue souvent à la construction d’un discours national laissant peu de place aux contributions des migrants et des réfugiés aux sociétés européennes.

Une approche fondée sur les récits et témoignages des migrants eux-mêmes serait le meilleur moyen de mettre en avant leur rôle dans la construction de l’Europe, tout en contribuant au rapprochement avec les sociétés d’accueil. Comment réaliser un tel projet au niveau européen ?

14h00 –16h00 Donner aux réfugiés et aux migrants les moyens de façonner les mémoires de l’Europe

Les réfugiés ont été les « voix silencieuses » de la soi-disant « crise des réfugiés » en Europe. Pourtant, leurs histoires sont les témoignages des échecs de la politique d’asile européenne et devraient être prises en considération afin d’apprendre de nos erreurs. Que pourrait-être la contribution des réfugiés dans  les débats sur l’asile et les migrations en Europe ? Comment renforcer les organisations et réseaux de réfugiés au niveau européen ?

Cette conférence est organisée par l’Ifri, en partenariat avec le Centre européen de la jeunesse du Conseil de l’Europe à Budapest. Elle s'inscrit dans le projet « Mémoires et Migrations en Europe » conduit par l’Ifri, en partenariat avec l’Université d’Amsterdam, l’Université de Warwick, la Fondation Calouste Gulbenkian et le Réseau français des instituts d’études avancés, avec le soutien du programme l'« Europe pour les Citoyens» de l’Union Européenne.

eacea_2015_00550000_fr_1.jpg

eacea_2015_00550000_fr_1.jpg, par natacha_crance

 

Adresse: 
Centre européen de la jeunesse - Budapest Zivatar u. 1-3
Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter migrations@ifri.org

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Asile; réfugiés; migration Union europénne