29
nov
2017
Espace Média L'Ifri dans les médias
Barbara KUNZ, Hans STARK, cités par Axel Gyldén dans l'Express

Angela Merkel toujours debout

La chancelière a sans doute gagné un sursis. Mais elle affronte le défi le plus grand de sa longue carrière.Invitée sur la chaîne publique ARD, Angela Merkel est allée droit à l'essentiel : "Je ne m'en vais pas... Je suis prête à gouverner... Nos institutions sont stables", explique en substance, le 20 novembre dernier, la chancelière, imperturbable dans sa veste rouge. [...]

NEW_logo_lexpress.png

« Habile, elle a reconnu que la situation était compliquée, commente Hans Stark, spécialiste de l'Allemagne à l'Institut français des relations internationales (Ifri). Mais, à aucun moment, elle n'a donné l'impression que les choses lui échappaient ni qu'elle les prenait à la légère, elle a projeté une image de solidité ». [...]

« Le démarrage des négociations en vue d'une cohabitation avec Mme Merkel doit encore obtenir le feu vert des délégués du SPD lors d'un congrès national du parti, courant décembre, reprend Hans Stark. Compte tenu de la trève de Noël, qui est sacrée en Allemagne, les négociations officielles destinées à définir un contrat de gouvernement ne démarreront pas avant janvier. » [...]  « Arracher le poste de ministre des Finances, laissé vacant par Wolfgang Schäuble (devenu président du Bundestag), est primordial pour le SPD », poursuit Stark. [...]

« Pour elle, gouverner avec le seul SPD est plus confortable et rassurant que d'avoir deux partenaires, comme cela aurait été le cas avec les libéraux et les écologistes dans une coalition jamaïcaine », reprend Stark. [...]

« Lorsque les circonstances étaient favorables et qu'il suffisait de se comporter en gestionnaire, les choses étaient plus simples, observe Barbara Kunz, chercheuse à l'Ifri. Aujourd'hui, c'est différent. » [...]

« Derrière, il n'y a pas grand monde, poursuit Barbara Kunz. Au cours de sa carrière, Angela Merkel a investi pas mal d'énergie à se débarasser de ses concurrents. Actuellement, il n'y a pas de vraie relève. » [...]

 

>> Lire l'intégralité de l'article sur le site de l'Express (abonnés).

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Angela Merkel Elections Allemagne 2017 partis politiques en Allemagne Allemagne