05
nov
2016
Espace Média L'Ifri dans les médias
Carole MATHIEU,  article paru dans Challenges

COP22 à Marrakech: faites chauffer la finance verte!

A Marrakech, les négociateurs de la COP22 pousseront (probablement) un soupir de soulagement demain. Ce 8 novembre, ils espèrent recevoir la confirmation que Donald Trump ne sera pas le prochain président des Etats-Unis : le candidat républicain voulait revenir sur la ratification du fameux accord de Paris, signé, de haute lutte, il y a un an tout juste dans l’euphorie de la COP21 par 175 pays. Ce traité international engage le monde à maintenir le réchauffement de la planète « bien en deçà de 2 degrés » d’ici à 2100. Ratifié par la majorité qualifiée des pays (voir graphique), le texte est entré en vigueur dès le 4 novembre. Deux à quatre ans plus tôt que prévu. Même l’eurodéputé Vert José Bové en convient : « La COP21 a eu un impact important. La ratification dix mois après, c’est exceptionnel. Pour Kyoto, il a fallu attendre sept ans. Grâce à la COP, le climat est désormais au centre du débat. ».

Lire l'intégralité de l'article

challenges.png
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
COP 22 COP 21 transition énergétique