22
oct
2016
Espace Média L'Ifri dans les médias

Daech, Mossoul

Que va devenir Daech après Mossoul ? Que sait-on de sa stratégie une fois éventré le rêve d'un califat en terre sunnite ? Quelles retombées sur les autres fronts en Syrie, en Libye... ? Quels sont les risques de représailles sur notre sol, en France et en Europe où Daech nous menace de son terrorisme ?

france_culture_logo_bon_format

La bataille risque d'être longue et les vainqueurs ne manqueront pas de se disputer la victoire, tant leurs intérêts sont antagonistes. Mossoul, capitale de la province de Ninive, - là où depuis les Assyriens, le Tigre et l’Euphrate tracent les frontières mouvantes de leurs empires et des religions, aujourd'hui ligne de fracture entre sunnites et chiites, Mossoul est le nœud des ambitions irakiennes, iraniennes kurdes et turques. Depuis plus de deux ans, elle est surtout le bastion de l'organisation de l'État Islamique. Il y a cinq jours, la coalition occidentale, l'armée irakienne et les peshmergas kurdes passaient à l'offensive. Que va devenir Daech après Mossoul ?

Réécouter l'émission sur France Culture

Autour de Christine Ockrent :

Élie Tenenbaum, chercheur au Centre des Études de Sécurité de l’Ifri et coordinateur du Laboratoire de Recherche sur la Défense (LRD). Il a publié "La Sentinelle égarée ? L’armée de Terre face au terrorisme" dans Focus stratégique, n° 68, en juin 2016 et "Le piège de la guerre hybride". Focus stratégique, n° 63, Octobre 2015.

Jean-François Daguzan, Directeur adjoint, de la Fondation pour la Recherche Stratégique. Il est directeur de la revue Maghreb-Machrek. Il a co-dirigé avec Stéphane Valte "Les armées du Moyen-Orient face à Daesh", MA éditions (2016).

Hosham Dawod, anthropologue, Anthropologue au CNRS, spécialiste de la société irakienne et membre de l’Observatoire des radicalisations à la Fondation Maison des sciences de l’homme. Il a dirigé, "La constante tribu, variations arabo-musulmanes ?" Demopolis (2013).

Au téléphone depuis l'Irak, Gérard Chaliand, Stratégiste, géopoliticien, il a enseigné à l'ENA, à l'École de guerre ainsi qu'à Harvard et Berkeley. Il a publié "Pourquoi perd-on la guerre ? : un nouvel art occidental", Odile Jacob, 2016.

 

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Daech Etat islamique Irak Mossoul