16
oct
2017
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, interrogée sur France Info

Nucléaire iranien: le combat solitaire de Donald Trump

Laurence Nardon, de l'Institut français des relations internationales (Ifri) est revenu sur la menace du président américain de se retirer de l'accord sur le nucléaire iranien. Hormis le soutien de l'Arabie saoudite et d'Israël, les Etats-Unis sont seuls dans ce combat, selon elle.

franceinfo.jpg

Donald Trump a menacé, vendredi 13 octobre, de mettre fin "à tout moment" à l'accord de Vienne, qui vise à empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique. Le président américain souhaite un traité beaucoup plus contraignant pour Téhéran. Laurence Nardon explique que les Etats-Unis sont seuls dans ce combat.

franceinfo : Pourquoi Donald Trump dit que l'Iran ne respecte-t-il pas l'accord sur le nucléaire iranien, alors que l'Agence internationale de l'énergie atomique certifie le contraire ?

Laurence Nardon : Donald Trump veut détruire un autre grand acquis de la présidence Obama. Il considère l'Iran comme une menace terrible pour le Moyen-Orient. Il nous a habitués à cela sur tous les sujets. C'est sa technique habituelle. Il est vrai que l'Iran n'est pas un pays tout à fait démocratique et il est vrai qu'il menace la région. Mais là où Trump a vraiment tort, c'est qu'il désigne l'Iran comme le sponsor du terrorisme international. Le terrorisme auquel on a affaire aujourd'hui, ce n'est pas l'Iran mais plutôt les monarchies du Golfe qui le soutiennent. En revanche, Donald Trump considère, sans doute à raison, que l'Iran est une menace pour Israël et que l'Iran est également le grand ennemi de l'Arabie saoudite. Il fait plaisir à ses deux alliés.

Hormis le soutien d'Israël et de l'Arabie saoudite, les États-Unis sont-ils seuls dans ce combat face à l'Iran ?

Donald Trump est absolument seul dans ce combat face à l'Iran. D'ailleurs, ce qu'il y a quelque chose de positif à noter, c'est la réaction européenne. L'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne ont sorti immédiatement un communiqué pour dire que pour leur part, l'accord était une excellente chose pour réguler la menace iranienne et empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire.

Les États-Unis sortent de l'accord de Paris sur le climat. Ils sont sortis cette semaine de l'Unesco, et là Donald Trump menace de sortir de l'accord iranien. Est-ce que c'est une stratégie risquée ?

C'est une stratégie risquée. Le programme de Trump est de faire de l'Amérique une puissance nationaliste, mais en retrait du monde qui ne veut plus s'occuper de quoi que ce soit. C'est très dangereux, notamment parce que cela abîme l'image de la démocratie américaine dans le monde. Quand les États-Unis vont aller voir des dictatures en leur disant de mieux se conduire, leur parole n'aura plus de poids.

 

Cliquer ici pour retrouver l'interview sur le site de francetvinfo.fr

 

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Accord sur le nucléaire iranien Donald Trump Etats-Unis Iran