10
juin
2016
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, interviewée par Eléonore de Vulpillières pour Le Figaro.

Présidentielle américaine : du «tout sauf Trump» au «tout sauf Clinton» ?

Hillary Clinton est la première femme candidate à l'élection présidentielle américaine. Pour Laurence Nardon, cette nouveauté est éclipsée par l'engouement de la «classe moyenne blanche» pour la candidature anti-système de Donald Trump. 

le_figaro.png

LE FIGARO. - Le fait que Hillary Clinton soit la première femme candidate à l'élection présidentielle américaine est-il un événement historique?

Laurence NARDON. - Ce qui est certain, c'est que Clinton va présenter le fait qu'elle soit une femme comme un élément historique. Elle veut ainsi donner une couleur nouvelle et révolutionnaire à sa candidature - alors que ce n'est pas vraiment le cas sur le fond. Obama était le premier noir à se présenter? Va-t-on nous faire le même coup avec la première femme? Le mécanisme est usé. En effet, Obama, premier président afro-américain a déçu son camp. L'efficacité d'un slogan similaire paraît compromise.

Lire l'article.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
présidentielles américaines 2016 Donald Trump Hillary Clinton classes moyennes Etats-Unis