06
juil
2016
Espace Média L'Ifri dans les médias
Vivien PERTUSOT, dans La Croix, cité par Céline Schoen. 

Le Royaume-Uni peut-il présider le Conseil de l'UE en 2017?

« Juridiquement, rien n'empêche le Royaume-Uni d'assurer la présidence », rappelle Vivien Pertusot, directeur du bureau à Bruxelles de l'Institut français des relations internationales (Ifri), avant de concéder: « Mais ce serait quand même étrange ! » L'expert maintient surtout que le pays n'est pas prêt pour ce rôle clé : « Une présidence se prépare longtemps
à l'avance. Le Royaume-Uni a mobilisé ses forces vives ailleurs, notamment dans la préparation du référendum ».

Et si le Royaume-Uni décidait de présider malgré tout ? Cela n'est pas exclu. Pour Vivien Pertusot, il serait même dans l'intérêt des Britanniques d'assumer ce rôle : « Le Royaume-Uni pourrait gérer les affaires courantes et essayer d'influer sur les politiques qui l'intéressent, de telle sorte qu'il puisse en bénéficier une fois sorti de l'UE. Il serait au coeur du jeu institutionnel ».

Lire l'intégralité de l'article sur lacroix.fr

logo_la_croix.png
Interview_VivienPertusot_Brexit_LaCroix_06072016.pdf Télécharger
0.19 Mo
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Brexit Union Européenne Royaume-Uni