17
avr
2017
Espace Média L'Ifri dans les médias

Turquie: victoire du "oui" au référendum

Dorothée Schmid, spécialiste de la Turquie, explique au micro de RTL ce que la victoire du "oui" au référendum turc, le 16 avril, va changer dans les pouvoirs du chef d'État.

logo_rtl.jpg

imanche 16 avril, un référendum en Turquie a a renforcé les pouvoirs du Président Recep Tayyip Erdogan. 51 % des Turcs ont dit "oui" à la réforme constitutionnelle. Dorothée Schmid, spécialiste de la Turquie à l’Institut Français des relations internationales (IFRI) et auteure de La Turquie en 100 questions ( Éditions Tallandier), a répondu aux questions de RTL afin de mieux faire comprendre ce résultat.

"Deux partis d'opposition qui ont déjà dit qu'ils allaient contester les résultats pour des questions techniques d'organisation du vote", explique l'experte. Elle insiste qu'avec une victoire à 51 %, "la Turquie  est coupée en deux": "Et ça pose un petit problème, parce que c'est quand même une réforme constitutionnelle qui va refonder le régime politique en Turquie." 

Dorothée Schmid détaille les nouveaux pouvoirs dont va bénéficier le Président Turc : "Il va reprendre le contrôle du principal parti du pays, on aura des élections législatives qui seront strictement alignées sur les présidentielles, il n'y aura plus de Premier ministre, il nommera lui-même les ministres, il aura la haute-main sur la justice… ce sera un président très, très fort."

A écouter sur Le Journal de 7h30 sur RTL

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Recep Tayyip Erdogan Référendum constitutionnel Turquie