14
juin
2017
Editoriaux de l'Ifri L'Afrique en questions
Johannesburg
Simone SCHOTTE, Rocco ZIZZAMIA, Murray LEIBBRANDT

Defining the Middle Class in the Global South. A Quantitative Perspective from South Africa L'Afrique en questions, n°33, 13 juin 2017

Qu’est-ce qui fait de vous un membre de la classe moyenne ? Est-ce votre revenu, votre métier ou votre éducation ? Votre origine familiale, peut-être la maison ou le quartier dans lequel vous vivez ? C’est probablement tout cela. 

schotte_zizzamia_leibbrandt_middle_class_in_global_south_2017_page_1.jpg

Tous ces facteurs comptent, car ils affectent le sentiment de sécurité économique et d’autosuffisance. Appartenir à la classe moyenne implique d’être libéré de la pauvreté, ce qui signifie pouvoir se procurer les produits de première nécessité – pas seulement aujourd’hui, mais aussi demain. C’est précisément cet aspect que beaucoup de gens vont mentionner en premier lorsque leur est demandé ce qui les fait s’identifier à la classe moyenne. Il s’agit du pouvoir qu’ils ont de décider ce sur quoi dépenser leur argent, et la stabilité nécessaire à la planification de moyen et de long terme. Il s’agit également des opportunités offertes pour aller de l’avant, que certains n’ont jamais, et la capacité à faire face aux événements négatifs. Dans le contexte des pays en développement, souvent marqués par une haute insécurité économique et une menace persistante de pauvreté, identifier cette classe moyenne stable est conceptuellement et empiriquement difficile.

Ce contenu est disponible en anglais : Defining the Middle Class in the Global South. A Quantitative Perspective from South Africa

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
classes moyennes Afrique du Sud