26
oct
2015
Notes de l'Ifri Notes du Cerfa
Steffen ANGENENDT

La politique migratoire allemande : Un chantier permanent Note du Cerfa, Hors série

Bien que l’Allemagne soit aujourd’hui l’une des principales terres d’immigration comparée à d’autres pays, le pays tarde à mettre en place une politique migratoire de long terme capable d’offrir une réponse globale à la diversité des défis qu’elle rencontre. Elle reste axée sur le court terme et réagit aux évolutions plus qu’elle ne les anticipe de manière active.

couv_angenendt.png

Les discussions actuelles portent avant tout sur l’accueil et la prise en charge des réfugiés ainsi que sur une juste répartition des responsabilités à l’échelle européenne, occultant ainsi deux éléments essentiels : d’une part, bien que leur nombre ait augmenté, les réfugiés ne constituent qu’une partie des migrants ; d’autre part, l’Allemagne a encore besoin d’immigrés sur les plans démographique et économique.

En conséquent, le pays fait actuellement face à un triple défi en matière de politique migratoire. D’abord, l’Allemagne doit contribuer à la résolution des catastrophes humanitaires actuelles en apportant une réponse qui soit à la mesure de son statut de grande puissance politique et économique. Ensuite, il doit développer et mettre en oeuvre une politique migratoire efficace et durable. Enfin, il lui faut renforcer ses efforts d’intégration à l’intention des immigrés, qu’ils soient nouvellement arrivés ou établis de longue date en Allemagne – une tâche que l’État ne pourra accomplir seul et qui nécessitera une vaste mobilisation de l’ensemble de la société civile.

 

Cet article a été initialement publié dans l’ouvrage collectif « L’Allemagne change ! Risques et défis d’une mutation ».

La politique migratoire allemande
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Politique migratoire allemande Allemagne