20
avr
2015
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions

Les facteurs intérieurs de la politique étrangère russe "Russie.Nei.Visions", n° 84, avril 2015

Dans la crise ukrainienne, l’Occident s’est fait surprendre par la brutalité de la réaction russe, mais aussi par le soutien massif à la politique de Vladimir Poutine des élites et de la population (à 88 %), malgré l’impact des sanctions et des contremesures qui contribuent à la dégradation de la situation économique.

capturernv_84_fr.jpg
ifri_rnv_84_fra_tatiana_jean_russie_avril_2015.pdf Télécharger
0.54 Mo

Ce niveau de soutien ne peut pas être attribué à la seule machine de propagande russe qui est, certes, d’une puissance inouïe depuis le début de l’année 2014. La Russie instrumentalise le discours sur le comportement de l’Occident pour justifier le raidissement de sa politique étrangère. Si, à n’en pas douter, ce facteur joue, il cache trois mutations profondes de la Russie et de la nature de son régime politique qui ont porté au durcissement de cette politique : une concentration extrême du pouvoir à son sommet, l’échec de la diversification économique et de la modernisation de la Russie postsoviétique et la fragilisation de la société.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Russie