02
fév
2017
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Erlan KARINE

L’Asie centrale à l’épreuve de l’islam radical Russie.Nei.Visions, n° 98, février 2017

Vingt-cinq ans après la dissolution de l’Union soviétique et l’accession des républiques centre-asiatiques à l’indépendance, les questions sécuritaires figurent toujours au premier rang des priorités en Asie centrale.

 

couv_rnv98_fr.jpg

Longtemps, le terrorisme et l’extrémisme n’ont pas été considérés comme des menaces sérieuses pour la sécurité régionale. Les dirigeants des États d’Asie centrale ont même, un temps, contesté l’existence de tout risque terroriste, sans doute par réticence à reconnaître que la région constituait un terreau favorable pour ce phénomène. Les questions de l’extrémisme et du terrorisme étaient uniquement abordées comme des menaces extérieures, généralement en lien avec l’Afghanistan. Pour cette raison, l’émergence dans la région de groupes radicaux a surpris à la fois les sociétés et les gouvernements d’Asie centrale.

Erlan Karine dirige depuis 2014 l’Institut d’études stratégiques du Kazakhstan et préside l’Association des sciences politiques du Kazakhstan.

L’Asie centrale à l’épreuve de l’islam radical
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Terrorisme djihadisme Islam radical Asie Centrale Ouzbékistan Kazakhstan
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-669-4