06
juin
2016
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Dmitri TRENIN

Politique russe en Asie : d’une approche bilatérale à une stratégie globale Russie.Nei.Visions, n° 94, juin 2016

Dans les priorités stratégiques de la Russie, l’Asie a traditionnellement joué un rôle secondaire par rapport à l’Occident. Le rapprochement de la Russie avec la Chine et l’Inde a été esquissé au milieu des années 90 à l’initiative d’Evguéni Primakov, alors ministre des Affaires étrangères. Cependant, c’est la dégradation des relations entre la Russie et l’Occident en 2014 qui a poussé Moscou à amorcer son grand « tournant vers l’Asie ».

couv_rnv94_versionfr_.jpg
Politique russe en Asie : d’une approche bilatérale à une stratégie globale Télécharger
0.82 Mo

La « nouvelle » politique asiatique de la Russie doit éviter deux écueils : la focalisation sur la Chine et une approche strictement bilatérale des relations avec les différents pays de la région. Dans le cadre d’une stratégie asiatico-pacifique plus large, Moscou doit se donner pour objectif la construction d’une « Grande Eurasie », qui passera nécessairement par une démarche intégrée (relative à la région dans son ensemble) et globale (incluant les dimensions géopolitique, géoéconomique, militaire, informationnelle et culturelle).

Dmitri Trenin est directeur du Centre Carnegie de Moscou. Il préside également son conseil scientifique et dirige son programme de politique étrangère et de sécurité.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Géopolitique Russie Chine Asie Japon
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-578-9