01
déc
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère
Cheikh Ibrahima NIANG

Ebola : une épidémie postcoloniale

couv_politique_étrangère_4_2014.jpg

Résumé

Si l’épidémie d’Ebola de 2014 est si difficile à endiguer, c’est qu’elle a émergé dans des pays marqués par les stigmates de la pauvreté et de la violence, et se reproduit dans un climat général de méfiance. Les populations – qui ont encore en tête les injustices des périodes coloniale et postcoloniale – ne font confiance ni à leurs propres pouvoirs publics, ni aux Occidentaux venus aider. Elles désertent les hôpitaux, considérés comme des mouroirs, ce qui ne fait que renforcer la propagation d’Ebola.

Cheikh Ibrahima Niang est socio-anthropologue à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). Il a conduit de nombreuses recherches pour des institutions internationales, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Au cours de l’été 2014, il s’est rendu en Sierra Leone pour étudier les aspects sociaux de l’épidémie d’Ebola.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 4, hiver 2014-2015.

Lire l'article de Cheikh Ibrahima Niang
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Ebola Crise sanitaire Colonisation Postcolonial