05
sep
2017
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Introduction : les dynamiques géopolitiques de l'Arctique Politique étrangère, vol. 82, n° 3, automne 2017

L'Arctique, qui englobe le pôle Nord, l’océan glacial Arctique et les territoires situés au nord du cercle polaire (soit le 66e parallèle), peut paraître lointain et exotique.

Toutefois, cette région très peu peuplée suscite de plus en plus d’intérêt. Cela vaut bien sûr pour les pays directement impliqués – États-Unis, Canada, Russie, Norvège et Danemark (à travers le Groenland), riverains de l’océan Arctique, ainsi que pour la Suède, la Finlande et l’Islande dont les territoires s’étendent également au nord du cercle polaire. Mais cela est aussi vrai pour l’Union européenne, l’OTAN et nombre d’autres acteurs de la scène internationale, y compris la Chine. Les raisons de cet intérêt accru sont multiples, tout comme les enjeux et les défis auxquels fait face cette zone.

 

Barbara Kunz est chercheur au Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Ifri.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 82, n° 3, automne 2017.

 

Introduction : les dynamiques géopolitiques de l'Arctique
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Géopolitique réchauffement climatique Arctique