10
mar
2017
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Kissinger, ou le dernier diplomate Politique étrangère, vol. 82, n° 1, printemps 2017

Kissinger inspire, dans la deuxième moitié du xxe siècle, les choix fondamentaux de la diplomatie américaine.

Mais d’où viennent ses références dominantes ? Metternich et sa vision d’un ordre international conservateur, Bismarck et son relativisme démocratique y ont toute leur place. Quelle pertinence a aujourd’hui la conception kissingérienne, dans un monde marqué par la diversification des acteurs de la vie internationale et l’éclatement de l’ordre interétatique ?

 

PLAN DE L'ARTICLE

1923-1969 : Avant Dear Henry, la construction d’un personnage

   Une enfance et une jeunesse au coeur de l’histoire

   La part cachée

   Les maîtres de Kissinger, plus un grand absent

1969-1977 : la griserie du pouvoir

   Le professeur et le président

   Une conjoncture metternichienne

   Metternich, Bismarck, Kissinger

1978-20... : après le pouvoir, après Kissinger

   Des livres hantés par la permanence

   Un tsunami idéologique

 

Philippe Moreau Defarges, ancien diplomate, est chercheur à l’Ifri.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 82, n° 1, printemps 2017.

Bon de commande Politique étrangère
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Henry Kissinger Diplomatie Ordre interétatique Etats-Unis