04
sep
2017
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

L’African National Congress ou le difficile exercice du pouvoir Politique étrangère, vol. 82, n° 3, automne 2017

L’African National Congress (ANC), qui gouverne l’Afrique du Sud depuis la fin de l’apartheid, est en déclin.

Le parti est secoué par des affaires de corruption qui touchent le président Jacob Zuma et a perdu la confiance d’une partie de ses électeurs. Concurrencé sur sa gauche et sa droite, il a été battu aux élections municipales de 2016 dans plusieurs grandes villes. L’avenir de l’ANC se jouera en partie à sa conférence nationale en décembre 2017 où la succession de Zuma doit être réglée.

 

PLAN DE L'ARTICLE

Un repli électoral

Un président décrédibilisé

Divisions dans un contexte de succession

 

Victor Magnani est chargé de projets au programme Afrique subsaharienne de l’Ifri.

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 82, n° 3, automne 2017.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
ANC Elections africaines Jacob Zuma Afrique du Sud