30
nov
2016
Publications hors Ifri Chapitres d'ouvrages hors IFRI

La Chine et les chaînes de valeur : état des lieux et perspectives d’évolution in Arès Mathieu et Eric Boulanger (dir.), Christophe Colomb découvre enfin l'Asie. Intégration économique, chaînes de valeur et recomposition transpacifique, Athéna éditions, Montréal, 2016.

L’objectif de ce chapitre est d’analyser en détail les conditions de l’intégration de l’économie chinoise dans les circuits commerciaux internationaux et le rôle qu’elle joue aujourd’hui dans les chaînes de valeur mondiales (CVM), puis d’envisager les évolutions possibles à un horizon de temps relativement proche et, enfin, de discuter les conditions dans lesquelles elles pourraient intervenir.

couv_colomb_decouvre_lasie.jpg

Il ressort de l’analyse que la Chine est, pour l’heure, encore relativement mal positionnée dans les CVM et reste essentiellement impliquée dans des activités à faible valeur ajoutée, ce qui se traduit par une forte dépendance vis-à-vis de ses fournisseurs de produits intermédiaires, de pièces détachées et de composants. Au fil du temps, toutefois, on observe une montée en puissance technologique des entreprises chinoises, mais aussi des mesures de politique économique destinées à favoriser cet approfondissement technologique. A un horizon peu lointain, il est donc légitime d’envisager que la Chine puisse devenir elle-même un acteur important très en amont de certaines CVM et entrer en concurrence plus frontale avec les économies industrialisées. 

En raison de la complexité des CVM, la concurrence des entreprises chinoises pour ces économies pourrait cependant ne pas provenir directement de la Chine mais passer par des voies détournées, et notamment par certains PED à bas coûts de main d’œuvre, où les entreprises chinoises ont désormais intérêt à s’implanter. De telles évolutions sont d’ores et déjà amorcées en Afrique, mais il n’y a guère de raison pour que cette stratégie ne s’étende pas à terme au continent américain, même si l’influence des Etats-Unis sur la zone rendra la mise en œuvre de cette stratégie vraisemblablement plus délicate.     

Plus de détails ici