Vous êtes ici

Laboratoire de Recherche sur la Défense

Les conflits contemporains se caractérisent par un paradoxe : les capacités de destruction modernes, renforcées par les multiples avancées technologiques des dernières décennies, semblent incapables de produire directement de l’efficacité politique sur le terrain. De la Somalie en 1993 jusqu’au Sahel aujourd’hui, la complexité des situations, les dynamiques sociopolitiques et la pression médiatique se conjuguent pour entraver considérablement les interventions militaires internationales. On assiste, en effet, en dehors de l’espace occidental, à une décomposition des anciens contrats sociaux et parfois à la disparition complète des structures étatiques, qui confrontent les armées des pays occidentaux à des situations chaotiques et des adversaires asymétriques. Dans ce cadre, l’emploi des forces armées reste une condition nécessaire, mais n’est plus suffisante à l’obtention de la « victoire », c’est-à-dire la réalisation de l’état final recherché. Il faut également associer et coordonner les administrations civiles, les sociétés locales et certains acteurs non institutionnels très en amont du déclenchement d’une opération, idéalement dès la phase de planification.

Pour autant, et si le débat stratégique des années 1990 semble à présent quelque peu décalé par rapport aux évolutions perceptibles de la conflictualité contemporaine, il serait hasardeux de rejeter sans nuance les avancées techniques et doctrinales suggérées par l’expression de RMA ou de Transformation. Par-delà les opérations de stabilisation et de contre-insurrection, la diffusion d’armements sophistiqués, l’émergence d’adversaires « hybrides » ou de puissances régionales significatives obligent en effet à ne pas perdre de vue ni l’ensemble du spectre des missions et des scénarios d’engagement, ni le contexte politique et budgétaire fortement contraint qui est appelé, en Europe du moins, à peser durablement sur les formats d’armées comme sur les conditions de leur emploi.

Corentin BRUSTLEIN

Chercheur, Responsable du Centre des études de sécurité de l'Ifri et du programme Dissuasion et prolifération

Serge CAPLAIN

Chercheur au Laboraire de Recherche sur la Défense (LRD) à l'Ifri

...
Aline LEBOEUF

Chercheur, Centre des études de sécurité, Laboratoire de recherche sur la défense

31/03/2016
Par : Paul KAESER

Depuis sa naissance à la veille de la Première Guerre mondiale, le concept de sécurité de l'approvisionnement en carburant n’a cessé de prouver qu’il était crucial au bon déroulement d’une opération militaire. 

02/03/2016
Par : Rémy HEMEZ

L'image de l'efficacité militaire kurde renvoie à de courtes périodes historiques du XXe siècle, au mythe des femmes combattantes, et à de réels succès contre Daech. Mais ces succès concercent surtout l'espace syrien. En Irak, le poids militaire kurde est bridé par un défaut de préparation, l...

12/10/2015

Depuis son introduction au milieu des années 2000, la guerre hybride est devenue un concept en vogue au sein de la communauté stratégique occidentale. Faute de définition claire, son usage risque pourtant de mener à des incompréhensions, voire à de dangereux quiproquos.

09/07/2015

Le déploiement des forces françaises au Mali en janvier 2013, avec pour objectif de contrer l’offensive des groupes djihadistes du Nord Mali, ont démontré la capacité de l’Armée française à se projeter dans un très court délai, et de conduire une opération expéditionnaire à longue distance de...

31/03/2015
Par : Olivier SCHMITT

Les opérations multinationales contemporaines interviennent dans un contexte stratégique caractérisé par la prévalence des conflits limités pour les Etats occidentaux. De ce fait, elles sont marquées par une tension entre la logique militaire de l’intégration des forces armées comme condition...

27/10/2014
Par : Joseph HENROTIN

La polyvalence et la modularité ont été considérées comme des impératifs pour la conception de matériels militaires, permettant de réduire les coûts comme de faciliter l’entraînement et la maintenance. Mais ces concepts doivent être définis plus avant, en particulier au regard du domaine –...

16
fév
2012
Jeudi 16 Février 2012
de 11:00 à 13:00 - Séminaires et tables rondes


Dans le cadre du nouveau cycle de séminaires sur "2012 La défense en question", le Centre des études de sécurité (CES) de l'Ifri et la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) vous invitent au prochain séminaire-sandwich, qui se tiendra...

10
fév
2011
Jeudi 10 Février 2011
de 11:30 à 13:00 - Séminaires et tables rondes

La Strategic Defence and Security Review (SDSR), parue en octobre 2010, est le premier document du genre produit par le gouvernement de coalition. L"adoption de ce texte a initié une réforme sans précédent de la défense britannique, avec notamment une baisse du budget de 8% sur 4 ans...

Aucun résultat