Prochains événements

29-04-2014
Shipped or piped: can shale gas secure EU supplies ?
Conseil Central de l'Economie - salle 6 - 20 avenue d'Auderghem - Bruxelles - metro Schuman

15-05-2014
Etats-Unis et Moyen-Orient : la désillusion est-elle inévitable?

Powered by Dailymotion

 

Pierre Buhler, Paul C. Light, Francis Charhon

L'économie du don et la philantropie aux Etats-Unis et en France : Analyse comparée

Note, Ifri, Mai 2003.

Le nonprofit sector ou le tiers secteur correspondent aux Etats-Unis et en France à des réalités différentes. La philantropie, depuis les robber barons, est solidement ancrée dans la société américaine. La méfiance de ce pays envers l'Etat providence explique la prise en charge des besoins sociaux par la sphère privée. Une véritable économie du don a donc pris forme aux Etats-Unis. La France, à travers le secteur associatif, connaît également une forme de philanthropie importante. Toutefois, le peu de confiance accordé par le pouvoir étatique à ses concurrents privés, les lourdeurs administratives qui résultent de la crispation de l'Etat face à la poursuite par d'autres acteurs de la réalisation de l'intérêt général, sont autant d'obstacles à une bonne activité du tiers secteur.
Quels constats doivent être faits sur le nonprofit sector aux Etats-Unis, notamment après le 11 septembre ? Quel est l'avenir du tiers secteur en France ? Le nonprofit sector américain est étudié à travers certaines de ses manifestations telles que les fondations, les universités privées, les organisations caritatives. Quant au tiers secteur français et plus largement européen, il est étudié à travers l'exemple des fondations. Il semble que la France gagnerait à prendre exemple sur la philanthropie américaine. Après l'analyse comparée de la philanthropie aux Etats-Unis et en France, les orientations futures sont esquissées, les influences mutuelles interrogées.

Haut de page

 

Abonnez-vous à
notre newsletter


Mon espace

Bienvenue

Déjà inscrit ?
Se connecter

:
Mot de passe perdu ?