picto-thema_migration.png

Daniele JOLY

Chercheure associée, Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

Domaines d'expertise :

  • ​Diversité ethnique et intégration
  • Politiques européennes d'asile 
  • Place des musulmanes et des musulmans en Europe

Danièle Joly est chercheure associée au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri depuis septembre 2011. Elle est professeure émérite au département sociologie de l'Université de Warwick, où elle a dirigé le Centre for Research in Ethnic Relations (CRER). Elle est également chercheure associée au Collège d'études mondiales à la FMSH et membre du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (Cadis) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Danièle Joly a dirigé de nombreux projets européen et internationaux de recherche.

Elle est notamment l'auteur de La participation civique et politique des femmes de culture musulmane en Europe avec Khursheed Wadia (Presses Universitaires de Laval, 2017), Les musulmans en prison en Grande-Bretagne et en France avec James A. Beckford et Farhad Khosrohavar (Presses universitaires de Louvain, 2007), L'émeute (Denoël, 2007), Blacks and Britannity (Burlington, Aldershot, Ashgate, 2001), Haven or Hell: Asylum Policy and Refugees in Europe (Palgrave MacMillan, 1996).  Danièle Joly est lauréate avec Khursheed Wadia du prix WJM Mackenzie du meilleur ouvrage de sciences politiques 2017-2018 pour Muslim women and power: political and civic engagement in West European societies (Palgrave MacMillan, 2017).

 

 

All my publications
06/02/2012
By: Daniele JOLY, Khursheed WADIA

While public opinion and European governments usually present migrants as an outside threat for European societies, in this article, Danièle Joly and Khursheed Wadia focus on the local level to analyze the issue of migrants, in particular irregular workers, living in the UK.

29/09/2011

Irregularity of status, or „illegal‟ migration, has become a significant issue of public interest over the last 10 years. It is argued that the numbers game and moral panic shifted from black communities in the early 1980s to „bogus‟ asylum seekers in the early 1990s, and to irregular migrants...

All my medias