picto-thema_energie.png

Maïté de BONCOURT

Chercheur au Centre Énergie de l'Ifri de 2010 à 2014 et chercheur associé de 2014 à 2016


Domaines d'expertise:

  • Hydrocarbures conventionnels et non conventionnels
  • Géopolitique de l'Energie
  • Moyen Orient - Energie  
  • Raffinage et transport

 

Maïté de Boncourt a été chercheur au Centre Energie de l'ifri de 2010 à 2014 puis chercheur associé de 2014 à 2016. Elle a travaillé comme analyste pour une grande compagnie pétrolière et gazière à Bruxelles, où elle était entre autre en charge du suivi des politiques énergétiques européennes. Elle a également travaillé pour la Délégation de la Commission Européenne à Damas, en Syrie. Elle enseigne aussi en parrallèle les politiques énergétiques à Science Po Paris.

Sa recherche se concentre principalement sur les hydrocarbures (gaz, pétrole, "gaz de schistes", ressources non conventionnelles), les questions de géopolitique énergétique, le secteur du raffinage, et les transports. Maïté couvre plus particulièrement le Moyen Orient, le Golfe, et la Méditerranée (gouvernance de l'energie). Elle dirige l'axe de recherche sur Mediterranée Orientale.

Maïté de Boncourt est diplômée d'un Master en Affaires Européennes du Collège d'Europe (Bruges), d'un Master en Administration Publique de l'Université Catholique de Louvain (KUL, Leuven, Belgique), et d'une Maîtrise d'Histoire de Paris IV-Sorbonne. Elle parle couramment l'anglais et le français.

    Maïté de Boncourt se concentre sur l'axe hydrocarbures et également sur la région du Moyen Orient, le Golfe, et la Mediterranée Orientale. Elle analyse le developpement des hydrocarbures, les politiques énergétiques, le developpement des renouvelables, le secteur de l'electricité, et la géopolitique énergétique de la région.

    Ses travaux de recherche en cours traitent des nouvelles ressources en Méditerranée Orientale (Israël, Chypre, Liban, Syrie), et de la redistribution des cartes energetiques dans la région (nouveaux challenges pour les pays producteurs, réformes, impact des bouleversement politiques, impact du shale gas et du shale oil et des découvertes de nouvelles ressources, subventions, sanctions etc.).

    All my publications
    28/09/2012

    Over the last ten years, Kuwait's power consumption has doubled. This rising need for electricity has been mainly driven by the fast population growth rate, the increasing need for desalinated water, accounting for 93% of water consumption, and the economic development of the country.

    01/09/2012

    The futuristic green city of Masdar in the United Arab Emirates or the latest announcements of Saudi Arabia which might now well become the new Eldorado for solar energy companies have a clear marketing varnish. But if they are showcases of green ambitions, they nonetheless reflect the...

    31/01/2011

    Europe is seeking ways to decrease the growing negative impact of passenger cars on climate, currently responsible for up to 12% of total EU CO2 emissions. After biofuels in the nineties and hydrogen in 2000, the new answer to climate change appears to be electric. But contrary...

    07/12/2010

    The development of the electric car market, supported by public funding, needs to be monitored closely. Currently, except for Renault benefiting from its electric partnership with Nissan, batteries for electric vehicles will most likely be outsourced. A lot of joint ventures are being signed...

    01/10/2010

    China is looking ahead and thinking electric. The Chinese government recently announced the release of $15 billion in a “Manhattan-style” venture to support electric vehicle (EV) research, standardization and development as part of its five-year plan and to meet its seemingly unattainable...

    All my medias