07
déc
2011
Etudes de l'Ifri Focus Stratégique
Jean-Christian CADY

Etablir l'état de droit au Kosovo : Succès et échecs des Nations unies Focus stratégique, n° 34, novembre 2011

Créée le 10 juin 1999 par la Résolution 1244 du Conseil de sécurité, la MINUK avait pour objectif de refonder les institutions d'un pays dévasté par la guerre et d'établir une gouvernance démocratique. Dans le cadre de ce processus de state-building, la sécurité des personnes et des biens et l'existence d'un système judiciaire dans lequel la population a confiance étaient des critères essentiels.

Etablir l'état de droit au Kosovo. Succès et échecs des Nations unies.

La communauté internationale n'est parvenue qu'imparfaitement à réaliser ces objectifs. Des difficultés locales, liées à la haine interethnique et à l'insécurité qui en découle, mais aussi des faiblesses inhérentes aux institutions internationales, ont représenté des obstacles majeurs à l'implantation d'une police locale et d'un système judiciaire respectueux des normes des Nations unies. Aujourd'hui, le soutien d'acteurs internationaux demeure nécessaire au fonctionnement du Kosovo, attestant de la fragilité de l'indépendance. Ce bilan de l'action de la MINUK démontre que les opérations de maintien de la paix peuvent atténuer les conflits sans pour autant en supprimer les causes.

 

Etablir l'état de droit au Kosovo : Succès et échecs des Nations unies
Mots-clés
Etat de droit Gouvernance Justice Organisation des nations unies ONU Sécurité State-building Kosovo
ISBN / ISSN: 
978-2-86592-965-8