02
fév
2012
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Dominic FEAN

La Russie et l'OMC, mariage d'amour ou de raison ? Russie.Nei.Visions, n° 64, février 2012

Moscou et les États membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ont fini par trouver un accord sur l’adhésion de la Russie en décembre 2011. Le processus d’adhésion a été très long, la Russie ayant dû négocier des protocoles bilatéraux avec plus de cinquante États de l’OMC. 

couv_russievisions_64_fr_fean.jpg

Les nombreux atermoiements s’expliquent davantage par des considérations politiques qu’économiques. L’entrée - tant attendue - de la Russie dans l’OMC confirme son intérêt pour la coopération internationale et devrait avoir d’importantes répercussions politiques. Cependant, les incertitudes sur les évolutions du régime après les élections présidentielles de mars 2011 pourraient influencer à la fois la mise en oeuvre de nouveaux engagements internationaux de la Russie et l’ampleur des réformes à poursuivre à l’échelle nationale.

Cet article a été initialement présenté dans le cadre de l’Eurasian Trade Task Force (ETTF), le 17 octobre 2011 à Paris. L’Eurasian Trade Task Force examine les projets d’intégration économique et commerciale en Eurasie, ainsi que de leur impact sur la politique intérieure et étrangère des pays concernés.

 

La Russie et l'OMC, mariage d'amour ou de raison ?
Mots-clés
Commerce international OMC Russie
ISBN / ISSN: 
978-2-86592-973-3