09
jan
2012
Etudes de l'Ifri Russie.NEI.Reports
Tatiana KASTOUEVA-JEAN, Tatiana MECHKOVA

Université fédérale de l'Oural, une future "Harvard régionale" ? Russie.Nei.Reports, n° 9, janvier 2012

Cette monographie s'inscrit dans le cadre du projet de recherche "Zoom sur les universités russes", qui analyse une série d'établissements d'enseignement supérieur russe (EES). Elle est consacrée à l'Université fédérale de l'Oural (URFU).

capture_rnr_9.jpg

La création des universités fédérales en Russie s'inscrit dans un triple cadre : la réforme administrative et territoriale avec le découpage du pays en huit districts fédéraux ; le projet de modernisation de la Russie ; et la réforme de l'enseignement supérieur. La mission des universités fédérales consiste à développer un "capital humain compétitif" dans les régions grâce à la R&D et à l'innovation. Elle dépasse la vision traditionnelle de l'université comme pôle de formation. La plus grande des universités fédérales, l'URFU, compte 51 000 étudiants. Ses objectifs sont très ambitieux : en 2020, elle devra figurer au Top-200 du classement du Times et au Top-500 de celui de Shanghai. Autre objectif : la part des étudiants et doctorants étrangers devra monter à 20 % (2 % aujourd'hui). Cependant, certaines conditions (concentration des talents, abondance des ressources, gouvernance souple) semblent faire défaut pour assurer la réussite internationale de ce pôle régional.

 

Université fédérale de l'Oural, une future "Harvard régionale" ?
Mots-clés
Education Russie
ISBN / ISSN: 
978-2-86592-954-2