12
aoû
2005
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Andrew MONAGHAN

Une politique de "petits pas" : les objectifs de la présidence britannique pour le partenariat UE-Russie "Russie.Nei.Visions", n° 5, août 2005

capture_rnv_5_fr.jpg

Les relations de Moscou avec Bruxelles, ainsi qu'avec Londres, ont été mouvementées ces derniers temps. Pourtant, certaines avancées récentes des relations UE-Russie laissent entrevoir un potentiel pour façonner le 'partenariat stratégique' sur une base plus réaliste. L'objectif prioritaire de la présidence britannique est de convertir les plans en projets concrets en s'appuyant sur les succès de la présidence luxembourgeoise. Cependant, il existe plusieurs obstacles, en particulier, les divergences persistantes entre les valeurs et des conflits d'intérêts potentiels. Ces difficultés semblent être aggravées par les dysfonctionnements des mécanismes de décision de part et d'autre. Même s'il est possible de donner un nouvel élan au partenariat, le progrès ne sera que lent et à une petite échelle.

Une politique de "petits pas" : les objectifs de la présidence britannique pour le partenariat UE-Russie