01
sep
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère
Antoine COPPOLANI

John Kerry au Proche-Orient : de la diplomatie de la faiblesse à la diplomatie de l'espoir ? Politique étrangère, vol. 79, n° 3, automne 2014

En 2013, Barack Obama et John Kerry ont difficilement réussi à pousser les dirigeants israéliens et palestiniens à reprendre les négociations de paix. Dans le même temps, Washington a renoué le dialogue avec Téhéran pour tenter de trouver une solution au problème du nucléaire iranien. 

couv_ politiqueétrangère_3_2014.jpg

Benjamin Netanyahou établissant un lien clair entre le dossier iranien et le conflit israélo-palestinien, le rapprochement Obama-Rohani a compromis les chances d’aboutir à un accord israélo-palestinien.

Antoine Coppolani est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Spécialiste de la politique étrangère américaine, il a notamment publié Richard Nixon (Paris, Fayard, 2013).

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 3, automne 2014

 

Plan de l’article :

Un nouveau « pivot » ? Le reset avec Israël

La reprise des négociations israélo-palestinienne

L’Iran entre dans l’équation

Des dossiers épineux et plein d’ambiguïtés

 

Mots-clés
Barack Obama Conflit israélo-palestinien nucléaire iranien processus de paix Etats-Unis Iran Israël Palestine
Liens externes