04
fév
2022
Publications hors Ifri Articles hors Ifri
Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian, Sommet de l'OTAN, Bruxelles

How to Keep France Engaged in NATO Real Instituto Elcano, 4 février 2022

La politique de la France vis-à-vis de l’Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a toujours été ambivalente. 

elcano.jpg

Sur le papier, la culture stratégique française s’inscrit bien dans la nature et l’agenda de l’OTAN : la France s’engage pour la défense collective de l’espace transatlantique et pour le respect des principes libéraux de l’ordre international ; elle maintient des forces militaires robustes et modernes ainsi qu’une dissuasion nucléaire ; et elle a une propension à participer à des opérations extérieures, ce qui est un atout pour une alliance militaire telle que l’OTAN. 

Pourtant, dans la pratique, l’adhésion française à l’OTAN a toujours été difficile. Ses élites ont eu tendance à considérer l’OTAN comme biaisée en faveur des intérêts américains, avec trop peu de soutien à la formation d’un véritable « pilier européen » au sein de l’Alliance, tandis que les États-Unis et d’autres alliés ont eu tendance à considérer la France comme causant des tensions inutiles dans la relation transatlantique, par le biais de déclarations inefficaces ou d’initiatives diplomatiques unilatérales.  

Plusieurs développements au sein de l’alliance affecteront probablement la qualité des relations franco-otaniennes au cours des prochaines années : les priorités de la politique étrangère des États-Unis et leur attitude à l’égard de la défense et de l’autonomie stratégique de l’UE ; les relations bilatérales avec le Royaume-Uni et la Turquie ; la répartition convenue des rôles pour faire face aux menaces émergentes à la sécurité ; et l’évolution de la politique française après les prochaines élections présidentielles. Chacun de ces éléments offre à l’Alliance et à ses membres la possibilité de dialoguer avec la France au sein de l’OTAN. 

 

> Cet article est uniquement disponible en anglais sur le site du Elcano Royal Institute

 

Mots-clés
Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) politique étrangère américaine politique étrangère française Relations bilatérales Etats-Unis France Royaume-Uni Turquie