Vous êtes ici

Géopolitique des énergies fossiles

capture_fossiles.jpg

Cet axe de recherche analyse les tendances géopolitiques mondiales des marchés pétrolier, gazier et charbonnier. Une attention particulière est portée aux enjeux de sécurité d’approvisionnement énergétique et au développement des ressources d’hydrocarbures non conventionnels, ainsi qu’à l’évolution de la demande dans les pays émergents.

18/06/2018
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, (dir.) , Carole MATHIEU, Elodie BERNARD, Philippe COPINSCHI, Saïd NACHET, Isabelle ROUSSEAU

Le 22 juin 2018, les Ministres du Pétrole des membres de « l’OPEP+ », l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et ses nouveaux alliés de circonstance, parmi lesquels la Russie, le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, se rassembleront à Vienne pour évoquer le statut et le devenir de...

12/06/2018

Au cours de la dernière décennie, de nombreux marchés émergents ont rejoint le club des importateurs de gaz naturel liquéfié (GNL). Alors qu’ils n’étaient que sept en 2010, on compte désormais dix-sept pays émergents importateurs de GNL.

31/05/2018

Les émissions de gaz à effet de serre liées à la combustion du charbon pour la production d’électricité sont un facteur majeur du changement climatique. Cette étude analyse, à différents niveaux, les évolutions récentes des marchés du charbon et de la production d'électricité au charbon dans...

17/05/2018

La baisse des cours du pétrole a considérablement influencé les stratégies des acteurs pétroliers en Afrique. Baisse des budgets d’exploration, disparition/rachat de sociétés, réorganisation des majors traditionnelles, création de nouvelles firmes, arrivées de majors&nbsp...

15/03/2018

La rupture entre les administrations Obama et Trump est la plus profonde dans le secteur de l'énergie. Les trois personnalités en charge de la politique énergétique partagent la même indifférence au changement climatique, le même objectif de soutenir la production...

13/03/2018

Le tribunal d’arbitrage de la Chambre de Commerce de Stockholm a finalement rendu ses deux décisions portant sur les litiges qui ont opposé Naftogaz et Gazprom et dont le montant totalisait environ 125 milliards de dollars. 

16/01/2018

Après des années difficiles pour l’industrie gazière européenne, le gaz revient sur le devant de la scène. Grâce à ses atouts environnementaux, sa flexibilité, sa performance et la diversité de ses usages, le gaz a en effet un rôle majeur à jouer dans la réduction des émissions de gaz à effet...

05/01/2018
Par : Gilles LEPESANT

Si les flux, les gisements et les cours des énergies fossiles alimentent une part importante de l’analyse géopolitique, la réflexion est moins développée concernant les énergies renouvelables. Pourtant, les perspectives de développement de ces énergies (elles ont représenté près des deux-tiers...

07/11/2017

Depuis les « événements » d’avril-mai 1989, au cours desquels un conflit a éclaté entre éleveurs mauritaniens et agriculteurs sénégalais, conduisant à la mort de plusieurs dizaines de Sénégalais en Mauritanie et le rapatriement de dizaines de milliers de ressortissants sénégalais et...

05/10/2017

La Pologne se trouve dans une situation énergétique unique en Europe : 80 % de son électricité est produite au charbon et contrairement à ses voisins, elle n'a pas de centrales nucléaires. Pendant longtemps, seul l'accès au gaz russe lui permettait de couvrir une partie de sa demande...

27
juin
2018
Mercredi 27 Juin 2018
de 09:00 à 11:00 - Séminaires et tables rondes

Les pays riverains de la Méditerranée doivent se saisir d’un défi majeur, celui de répondre aux besoins énergétiques de leurs populations et économies en croissance, tout en tenant compte des enjeux de sécurité des approvisionnements et en respectant leurs engagements environnementaux, en...

18
mai
2018
Vendredi 18 Mai 2018
de 09:00 à 11:00 - Séminaires et tables rondes

Ce petit-déjeuner débat vise à analyser l'avancée des réformes effectuées par l’Ukraine dans le secteur de l'énergie, à discuter de la restructuration de Naftogaz et de l'évolution, à moyen et long terme, du rôle de l'Ukraine pour le transport de gaz russe vers l'Union européenne (UE).
...


21
mar
2018
Mercredi 21 Mars 2018
de 15:00 à 16:30 - Séminaires et tables rondes

Le tribunal d'arbitrage de la Chambre de Commerce de Stockholm a rendu deux décisions en décembre 2017 et février 2018 sur les litiges opposant Naftogaz et Gazprom. Le montant total et maximal des litiges était de 125 milliards de dollars et ce sont finalement des décisions raisonnables qui...

05
déc
2017
Mardi 05 Décembre 2017
de 09:00 à 12:30 - Séminaires et tables rondes

Les enjeux sont élevés vu les tensions et les incertitudes sur les futurs voies de transport du gaz russe vers l’Europe : Les projets Nord Stream 2 et Turkstream remettent en cause le rôle de l’Ukraine à l’heure où les marchés du gaz en Europe subissent des changements majeurs de régulation et...

16
nov
2017
Jeudi 16 Novembre 2017
de 09:00 à 11:30 - Séminaires et tables rondes

La sécurité des approvisionnements gaziers a pendant longtemps fait l’objet de toutes les attentions dans l’Union européenne (UE) et c’est désormais l’avenir de long terme du gaz dans un bouquet énergétique et électrique bas- carbone qui fait l’objet de toutes les attentions...

03/05/2018
Par : Benjamin AUGE, chronique parue sur Le Monde.fr

Benjamin Augé explique pourquoi le président Idriss Déby a rétabli les relations avec Doha tout en nommant son fils ambassadeur aux Emirats arabes unis. Depuis le début de la crise entre les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Egypte, Bahreïn et le Qatar, en juin 2017, certains pays...

16/03/2018
Par : Sylvie CORNOT-GANDOLPHE, citée dans le Monde par Nabil Nakim
« Cette fois, nous sommes là pour longtemps : nos coûts sont si bas qu’on peut ­continuer même si les prix baissent. » Pour Tim Dove, PDG de Pioneer Natural Resources, l’un des plus gros acteurs du Bassin permien, les immenses réserves de...
28/12/2017
Par : Benjamin AUGE, cité par RFI

Au Nigeria, la crise dure depuis déjà quelques semaines. Cette pénurie de carburants aurait pu être évitée, si la compagnie nationale de pétrole (NNPC) avait investi dans la réhabilitation de ses raffineries afin d'exploiter le pétrole produit dans le pays, estiment les experts.