Vous êtes ici

Ifri-Policy Center for the New South

capture.png

Après une première phase (2011-2013) ayant permis de produire plusieurs études et débats centrés notamment sur le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Afrique, le partenariat entre l’Ifri et le Policy Center for the New South a pour objectif d’élargir le spectre des travaux de recherche à d’autres thématiques régionales et/ou transversales. Ce partenariat repose sur deux piliers, études et conférences, et fait appel aux diverses unités de recherche de l’Ifri, ainsi qu’à des chercheurs associés.

Lea METKE

Chargée de mission auprès du Directeur de l'Ifri

Chargée du partenariat Ifri-OCP Policy Center

28/09/2015

Quatre ans après la mise en production du bloc de Jubilee, un premier bilan de la gouvernance des ressources pétrolières au Ghana peut être dressé. Au regard de l’édifice institutionnel mis en œuvre, le Ghana fait figure de modèle à l’échelle du continent.

29/05/2015
Par : Otaviano CANUTO

Acteur économique et politique incontournable des relations internationales depuis le début des années 2000, le Brésil connaît une croissance ralentie depuis 2011. Compte tenu du manque d’investissement dans les secteurs innovants et performants et de la persistance de très fortes inégalités...

15/05/2015
Par : Jacques MANLAY

Le Nigeria, géant d’Afrique avec ses 174 millions d’habitants, concentre les peurs et les espoirs de ses voisins. Il est aussi le symbole de tous les excès positifs ou négatifs. Depuis l’indépendance en 1960, le pays a traversé de nombreuses épreuves (guerre du Biafra, coups d’État), mais...

15/05/2015
Par : Moubarack LO

La Côte d’Ivoire ambitionne d’atteindre le statut de pays émergent à l’horizon 2020. La Revue du Plan National de Développement 2012-2015, qui vient d’être publiée, a montré que les actions menées ont produit des effets en phase avec les objectifs escomptés. Ainsi, la Côte d’Ivoire a renoué...

10/05/2015
Par : Philippe PERDRIX

Les autorités ivoiriennes annoncent pour 2015 un taux de croissance économique de plus de 10 %. Optimisme démesuré en cette année d’élection présidentielle ? Sans doute. Consolidation d’une reprise entamée depuis la fin de la crise politico-militaire en 2011 ? Certainement.

03/05/2015

Le 28 avril 2015, l'élection de Muhammedu Buhari en tant que président du Nigeria, soutenu par plusieurs partis d'opposition derrière la bannière de l'All Progressives Congress (APC) a suscité beaucoup d'espoir dans une partie de la population et au sein des pays partenaires (Etats-Unis,...

05/03/2015

L'appétit des pétroliers pour l'Afrique de l'Est a bien changé depuis 2006, où les premières découvertes en Ouganda ont été mises au jour. Il reste cependant encore difficile, pour un grand nombre d'investisseurs qui s'intéressent à cette région, d'appréhender l'ampleur du phénomène.

01/03/2015
Par : Lea METKE

Le 2 décembre 2014, l’Institut français des relations internationales (Ifri) et l’OCP Policy Center ont organisé un séminaire intitulé « Des émergents au défi du “retour de la géopolitique” : regards croisés économiques et géopolitiques » à Rabat. Intervenants et experts se...

Aucun résultat

En 2014, la décélération de la croissance mondiale a révélé l’existence de fortes disparités entre pays émergents. Tandis que les grands pays émergents sont confrontés à une baisse de leur potentiel de croissance, d’autres, plus petits, continuent à faire preuve de résilience et de dynamisme, dans des environnements parfois difficiles.

La même année, des tensions internationales ont vu le jour, conduisant à parler d’un « retour de la géopolitique », c’est-à-dire d’un retour à des politiques de puissance classique visant à contester, directement ou indirectement, l’ordre établi. L’intensité et la portée des crises et des conflits ont été très variables selon les régions.

Afin d’analyser la nature du lien existant entre ces défis de l’émergence et le « retour de la géopolitique », l’Institut français des relations internationales (Ifri) et l’OCP Policy Center ont lancé en 2014 les Ifri-OCP Policy Center Roundtables.

Ces tables rondes réunissant des chercheurs et experts du secteur privé et public sur une base biannuelle s’intéressent tant aux grands pays émergents qu’à d’autres pays émergents, de plus petite taille, n’ayant pas, par définition, les mêmes objectifs.

Pour éviter toute analyse erronée des transformations en cours, ces deux notions – émergence et géopolitique – seront analysées séparément puis confrontées. Pour ce faire, les intervenants seront amenés à travailler à un double niveau en opérant une réflexion sur la nature de l’émergence. L’intérêt méthodologique réside dans le croisement des approches économique et géopolitique, afin de mieux discerner la nature des tendances et de tenter d’identifier les ruptures.