Vous êtes ici

Ifri-Policy Center for the New South

capture.png

Après une première phase (2011-2013) ayant permis de produire plusieurs études et débats centrés notamment sur le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Afrique, le partenariat entre l’Ifri et le Policy Center for the New South a pour objectif d’élargir le spectre des travaux de recherche à d’autres thématiques régionales et/ou transversales. Ce partenariat repose sur deux piliers, études et conférences, et fait appel aux diverses unités de recherche de l’Ifri, ainsi qu’à des chercheurs associés.

Lea METKE

Chargée de mission auprès du Directeur de l'Ifri

Chargée du partenariat Ifri-OCP Policy Center

24/06/2010
Par : Kassim BOUHOU

Avant les attentats du 11 septembre, les rapports entre les Etats-Unis et le Maghreb tendaient à se renforcer. Après avoir longtemps cédé le champ au partenaire "naturel" européen, l'action américaine au Maghreb s'inscrivait alors dans une dynamique déclenchée deux ans plus tôt par un membre...

24/06/2010
Par : Radhi MEDDEB

Cette étude se focalise premièrement sur la présence économique des pays du Golfe au Maghreb arabe. Une analyse des principaux investissements et projets établis ou projetés dans les pays de la région est effectuée.

...
24/06/2010
Par : Nezha ALAOUI

Largement interrompues dès les prémisses de la période coloniale, les relations commerciales entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne prennent un nouvel essor avec l’ère des indépendances. Toutefois, la stratégie de projection économique des trois pays du petit Maghreb reste, jusqu’à la fin...

24/06/2010
Par : Dida BADI

La révolution industrielle qu'a connue l'Europe vers le XVIIIème siècle a engendré le besoin, chez les grandes puissances coloniales, de trouver de nouveaux débouchés à leurs produits manufacturés. C'est dans cette ambiance de compétition coloniale que les explorateurs européens livrèrent des...

01/01/2010
Par : Alain ANTIL

Notre intérêt pour ce sujet tire son origine à la fois d'une fréquentation de la Mauritanie, annuellement, depuis une quinzaine d'années mais également du constat d'une relative discrétion de la recherche sur les trafics dans ce pays. En effet, en République islamique de Mauritanie, les...

01/01/2010
Par : Charles GREMONT

Cette contribution propose d'analyser les rapports qui unissent ou opposent le pouvoir central de l'Etat aux populations de la frange sud du Sahara central, Touaregs et Arabes principalement, et ce, dans un espace relationnel particulier : celui des forces armées coloniales et maliennes.

01/01/2010
Par : Jean-Luc PEDUZZI

Des quantités importantes de cocaïne en provenance d’Amérique du Sud, de résine de cannabis produite au Maroc, des véhicules de luxe volés ou détournés en Europe transitent par la Mauritanie, le Mali, le Niger, pays principalement traités par cet article. 

Aucun résultat

Aucun résultat

En 2014, la décélération de la croissance mondiale a révélé l’existence de fortes disparités entre pays émergents. Tandis que les grands pays émergents sont confrontés à une baisse de leur potentiel de croissance, d’autres, plus petits, continuent à faire preuve de résilience et de dynamisme, dans des environnements parfois difficiles.

La même année, des tensions internationales ont vu le jour, conduisant à parler d’un « retour de la géopolitique », c’est-à-dire d’un retour à des politiques de puissance classique visant à contester, directement ou indirectement, l’ordre établi. L’intensité et la portée des crises et des conflits ont été très variables selon les régions.

Afin d’analyser la nature du lien existant entre ces défis de l’émergence et le « retour de la géopolitique », l’Institut français des relations internationales (Ifri) et l’OCP Policy Center ont lancé en 2014 les Ifri-OCP Policy Center Roundtables.

Ces tables rondes réunissant des chercheurs et experts du secteur privé et public sur une base biannuelle s’intéressent tant aux grands pays émergents qu’à d’autres pays émergents, de plus petite taille, n’ayant pas, par définition, les mêmes objectifs.

Pour éviter toute analyse erronée des transformations en cours, ces deux notions – émergence et géopolitique – seront analysées séparément puis confrontées. Pour ce faire, les intervenants seront amenés à travailler à un double niveau en opérant une réflexion sur la nature de l’émergence. L’intérêt méthodologique réside dans le croisement des approches économique et géopolitique, afin de mieux discerner la nature des tendances et de tenter d’identifier les ruptures.