Mardi 21 Février 2017
de 09:00 à 11:00
Débats Séminaires et tables rondes
Paris

Vladimir Poutine a largement consolidé son régime en s’appuyant sur les représentants des « structures de force » (siloviki). Au cours des quinze dernières années, le président leur a permis de conquérir les positions économiques et politiques les plus stratégiques. Leur influence au sein du processus décisionnel semble avoir augmenté à la faveur de la crise en Ukraine et de l’intervention militaire en Syrie. Cependant, le système est loin d’être stable : les clans de siloviki sont déchirés par des luttes intestines, les réformes successives bousculent sans cesse les fragiles équilibres du pouvoir et les représentants de la « vieille garde » cèdent progressivement la place à une nouvelle génération. Comment la constellation des siloviki est-elle susceptible d’évoluer jusqu’aux élections présidentielles russes de 2018 et, au-delà, quelle sera son « empreinte » sur le dernier mandat de V. Poutine ?

 

Présidence : Tatiana KASTOUÉVA-JEAN, directrice du Centre Russie/NEI de l'Ifri

Le séminaire se tiendra en anglais (sans traduction) sous la règle de Chatham House.

Cette table ronde est organisée dans le cadre de l’“Observatoire Russie, Europe orientale et Caucase” avec le soutien de la Direction générale des relations internationales et de la Stratégie (DGRIS), Ministère de la Défense