Publié le 06/09/2017

Pavel BAEV

La Russie a, depuis 2008, entrepris de moderniser ses forces classiques et nucléaires. Mais les moyens déployés en Ukraine ou en Syrie demeurent peu impressionnants, et surtout les ressources budgétaires s’avèrent de plus en plus limitées. Il reste que l’usage de la force militaire, même limitée, doit être vu comme un moyen de stabilisation du régime.

PLAN DE LA CONTRIBUTION

La guerre au service de la politique de Poutine

Nucléaire : capacités et posture

  - Les forces nucléaires de théâtre

Des moyens au sol, dans les airs et sur les mers pas si impressionnants

Entre expérience et enlisement

  - Les leçons de l'Ukraine et de la Syrie

Des ressources en déclin pour des ambitions revues à la hausse

 

Retrouvez la totalité de l'article dans : Ramses 2018. La guerre de l'information aura-t-elle lieu ? [1]