Vendredi 04 Mai 2018
de 09:00 à 11:30
shutterstock_1055102054.jpg
Débats Séminaires et tables rondes
Bruxelles

Les enjeux sont cruciaux, notamment pour l’Allemagne dont la consommation électrique reste couverte à hauteur de 40% par des centrales au charbon. S’appuyant sur l’exemple britannique, la France appelle à l’introduction d’un prix plancher du carbone pour le système électrique, à l’échelle européenne ou régionale, pour garantir une incitation pérenne à investir dans les technologies moins émettrices. Cette proposition suscite de l’intérêt dans le nord-ouest de l’Europe mais les mesures concrètes manquent toujours à l’appel, sachant que l’accord de coalition du gouvernement allemand reste flou sur l’enjeu de la tarification du carbone.

Ce petit-déjeuner débat permettra une discussion ouverte sur les différentes options pour accélerer la sortie du charbon en Europe du nord-ouest. 

Introduction par Marc-Antoine Eyl-Mazzega, Directeur du Centre Energie de l'Ifri 

Intervenants:

  • Suzana Carp, Directrice du bureau Bruxelles, SANDBAG – Analyse du marché carbone européen (ETS) après la réforme & retour d'expérience sur le prix plancher britannique
  • Ghislain Ferran, Chef de bureau Marchés du Carbone, Ministère de la transition écologique et solidaire –  La proposition française de prix plancher du carbone à l'échelle régionale
  • Felix Matthes, Coordinateur de la recherche énergie et climat, Öko-Institut – Le nouveau gouvernement allemande: quelle stratégie pour réduire la part du charbon ?
  • Emmanuel Tuchscherer, Directeur des affaires européennes, ENGIE – Le système ETS est-il pertinent pour le secteur électrique ?

Modérateur: Olivier Appert, Conseiller Sénior, Centre Énergie de l’Ifri

Ce débat a lieu à Bruxelles et se tiendra  en anglais.