Publié le 06/06/2018

Julien NOCETTI

Les cyberattaques tendent à se multiplier et à devenir plus complexes. Les auteurs, comme les victimes, peuvent être des États ou des acteurs privés.

Le champ de la cyber-conflictualité est particulièrement difficile à appréhender du fait de la multiplicité des acteurs impliqués, de la difficulté à attribuer précisément les attaques et de l’émergence de nouvelles formes de guerre de l’information. Les tentatives de régulation internationale du cyberespace ont abouti à des résultats modestes.

 

Plan de l'article

Le cyberespace, perturbateur du système international

Des menaces informatiques protéiformes et intenses

   « Guerre de l’information » et cyberespace

Les acteurs : États, proxies, individus

   Les États s’adaptent aux cyber-menaces

Cyber-diplomatie : la nouvelle frontière

   Risque d’escalade et attribution des cyberattaques

   Les normes internationales du cyberespace

   Élargir la régulation au secteur privé ?

 

Julien Nocetti est chercheur à l’Ifri. Ses travaux portent sur la diplomatie du numérique et de l’intelligence artificielle, la gouvernance de la cybersécurité, et les manipulations de l’information.

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 83, n° 2, été 2018. [1]