Publié le 25/01/2019

Mikaa MERED

Selon une estimation de 2008, l’Arctique héberge environ 412 milliards de barils équivalent pétrole de ressources en pétrole et en gaz classiques. Et depuis, après la révolution du schiste et les améliorations technologiques, les chiffres ont encore augmenté. Mais l'Arctique a beaucoup plus à offrir que les hydrocarbures : son potentiel en tant que fournisseur d'énergie verte, de métaux critiques et de concepts novateurs susceptibles d'accélérer la transition énergétique à l'échelle mondiale est prometteur.

Ce document est diponible en anglais : « The Arctic: Critical Metals, Hydrogen and Wind Power  for the Energy Transition [1] »