Publié le 27/05/2019

Hans STARK, invité de l'émission "Inside business" sur BFM Business

Selon l’entourage d’Emmanuel Macron, le président de la République souhaite "intensifier l’acte 2 du quinquennat" après le résultat des élections européennes. S’estimant "conforté" par le peu d’écart entre son parti et le Rassemblement national, le chef de l’État ne semble donc pas vouloir opérer un "changement de cap".

Analyse par :

Hans Stark, chercheur à l'IFRI et professeur à la Sorbonne. Mathieu Jolivet, journaliste, BFM Business. Et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique de BFM Business. 

 

Voir la vidéo sur le site de BFM Business [1].