Publié le 09/09/2019
Brussels, 21sth January 2019. European Commissioner Federica Mogherini attends in European Union Foreign Affairs Council meeting

Annegret BENDIEK

Les récents appels à une militarisation de la Politique Etrangère et de Sécurité Commune (PESC) de l'UE nécessitent tout d'abord une démocratisation globale de la politique étrangère et de sécurité européenne.

Un certain nombre de chefs d'État et de gouvernement de l'UE ont récemment proposé de réformer la PESC, dans le sens d'une prise de décision plus rapide et d'une projection plus efficace de la puissance européenne à l'étranger. Aussi légitime qu'elle puisse être, une telle évolution ne peut être entreprise en contournant des caractéristiques institutionnelles clés de l'UE : le respect de ses traités, de sa Cour de justice et de son Parlement.

Ce contenu est disponible en anglaisDemocratization First. The Community Method in CFSP as a Precondition for a European Defense Policy [1]