Mercredi 23 Septembre 2020
de 18:15 à 19:00
institut_francais_bonn_politique_africaine_sina_23.09.2020_1.jpg
Débats Interventions à l'extérieur
Autre lieu

Les relations avec le continent africain prennent de l’importance dans les politiques européennes. La première sortie en dehors de l’Europe d’Ursula von der Leyen en tant que Présidente de la Commission européenne en Ethiopie en décembre 2019 est à ce titre symbolique. Le sixième sommet de l’Union européenne et de l’Union africain, prévu en octobre 2020, est également perçu comme un moment pour (re)définir la politique africaine de l’Europe. A l’échelle européenne, il y a un consensus sur les thèmes prioritaires, à savoir la stabilité politique, le renforcement des appareils étatiques, la lutte contre le terrorisme, mais aussi contre la pauvreté afin de trouver des solutions locales aux catalyseurs de la migration vers l’Europe. Mais, il s’agit aussi, pour l’Europe de s’intéresser au commerce international et à son positionnement vis-à-vis des acteurs émergents, tels que la Chine, la Russie ou encore les pays du Moyen-Orient.

La France et l’Allemagne, qui maintiennent des liens historiques, diplomatiques et économiques forts avec de nombreux pays du continent peuvent jouer un rôle important dans l’orientation de cette politique africaine de l’Europe.  Tandis que le gouvernement français est impliqué sur le plan militaire pour sécuriser la zone du Sahel, l’Allemagne s’investit notamment dans le domaine de la coopération technique.

Cette complémentarité des expertises française et allemande issues de leurs relations historiques respectives avec le continent et leur rôle dans la négociation d’une nouvelle stratégie africaine de l’Europe seront discutés par Sina Schlimmer, chercheuse au Centre Afrique subsaharienne de l’Ifri et Martin Mauthe-Käter, Chef adjoint de la Division des politiques africaines, Ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ), lors du webinaire « Deutsch-Französische Zukunftswerkstatt », qui est co-organisé par la fondation Konrad-Adenauer et l’Institut français Bonn.

 

La Visioconférence se déroulera en allemand.

Inscrivez-vous pour suivre le débat en allemand via Zoom ou sur la page Facebook de l'Institut français de Bonn ou de la Konrad-Adenauer-Stiftung Büro Bonn.

Posez-vos questions sur Zoom ou Facebook !

 

Partenaires du débat