Publié le 18/02/2021

Laurence NARDON, invitée dans "Un jour dans le monde" sur France Inter

Le 20 janvier dernier, Joe Biden était investi 46e Président des États-Unis. Série de décrets, diplomatie des "valeurs"...Un mois après leur installation à la Maison Blanche, les Démocrates donnent le ton.

« L’Amérique est de retour », a proclamé Joe Biden le 4 février dernier. Deux semaines seulement après son installation dans le bureau ovale, le nouveau président américain a prononcé un discours symbolique sur les grands axes qu’il souhaite donner à sa diplomatie. Celle-ci s’organisera autour des « valeurs» prônées par les États-Unis sur la scène mondiale, et mettra en avant les vieilles alliances : le Démocrate a ainsi annoncé le gel de la réduction du contingent américain en Allemagne et la fin du soutien apporté à l’Arabie saoudite dans la guerre civile au Yémen. 

En interne, Joe Biden a signé une série de décrets immédiatement après son investiture : suppression de l'interdiction d'accéder au territoire pour les ressortissants de pays à majorité musulmane, fin de l'interdiction des ONG qui financent l'avortement... Pourtant, le véritable chantier des Démocrates reste à venir. La crise du Covid est loin d'être terminée au États-Unis où l'épidémie a fait près d'un demi-million de morts, et le plan de relance ambitieux de 1 900 milliards de dollars proposé par l'exécutif doit encore obtenir l'approbation du Congrès.

Invitée :

 

Ecouter l'émission sur France Inter [2]