Publié le 27/01/2022
Commandement des opérations spéciales, 2021

Laurent BANSEPT

L’année 2022 marque le trentième anniversaire du Commandement des opérations spéciales (COS) de l'armée française. Ces trois décennies ont été dominées par des missions menées dans des environnements instables, le plus souvent contre des adversaires irréguliers, au premier rang desquels les groupes terroristes.

Le rôle de premier plan qu’elles ont joué dans ce cadre a conduit les forces et opérations spéciales à prendre une place essentielle dans la stratégie militaire française. Ces dernières doivent désormais s’adapter à une évolution du paysage géopolitique contemporain marqué par le retour des rivalités de puissances et le défi de rapports récurrents de compétition, de contestation et d’affrontement dessinant un environnement bien plus contraignant que celui auquel elles ont été habituées.

Ce nouveau cadre pourrait donner aux opérations spéciales un rôle plus fondamental encore qu’au cours du précédent cycle stratégique, mais elles devront pour cela poursuivre les adaptations déjà engagées et redécouvrir certaines compétences anciennes, notamment dans le domaine partenarial. C’est à ce titre qu’elles pourront contribuer pleinement au double-objectif fixé aux armées françaises : « gagner la guerre avant la guerre tout en étant capable de s’engager dans un affrontement de haute intensité si nécessaire ».