Publié le 31/05/2022

Marie KRPATA , invitée dans Ça vous regarde sur LCP

Dans le cadre d'un sommet européen extraordinaire organisé à Bruxelles, les vingt-sept membres de l'Union européenne se sont mis d'accord, dans la nuit de lundi à mardi, sur le sixième paquet européen de sanctions contre la Russie. 

Après d'âpres négociations, les dirigeants ont finalement décidé de bloquer progressivement les importations de pétrole russe par voie maritime, ce qui représente deux tiers des achats européens. Cet accord, destiné à arrêter de financer la "machine de guerre" de la Russie, doit permettre de réduire de 90% leurs importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année. Une dérogation a en revanche été prévue pour le pétrole acheminé par l'oléoduc Droujba, dont dépend à 65% la Hongrie. Initialement opposée à l'idée d'un tel embargo, Budapest avait réclamé des assurances en cas de coupure de l'oléoduc qui approvisionne son pays en passant par l'Ukraine.

Ce nouveau paquet de sanctions comprend également l'exclusion de trois banques russes du système financier international Swift, dont Sberbank, le principal établissement du pays, l'octroi de 9 milliards d'euros au gouvernement ukrainien afin de soutenir son économie, l'interdiction de trois chaînes de télévision détenues par la Russie et des sanctions envers plusieurs personnalités russes.

Invités :

  • Marie Krpata, chercheuse Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa) à Institut français des relations internationales (IFRI)
  • Richard Werly, correspondant France-Europe pour Blick
  • Roland Lescure, député LREM des Français établis hors de France (Amérique du Nord), porte-parole d'En Marche
  • Jean-François Kahn, journaliste, auteur du tome 2 des "Mémoires d'outre-vies" (Editions de l'Observatoire)

 

> Revoir l'émission sur le site de LCP [1]