Publié le 24/07/2007

Valérie NIQUET

L'intérêt de la Chine pour le spatial au milieu des années 1950, moins de dix ans après l'instauration de la République populaire de Chine en 1949. Cet intérêt, jamais interrompu souffrira toutefois du repli technologique des années 1960 à 1980, résultat des grandes campagnes politiques qui se sont échelonnées jusqu'à la fin des années 1970, puis de la hiérarchie des priorités imposée par Deng Xiaoping dans les choix de modernisation et de développement à partir de 1979. Jusqu'à la fin des années 1980 en effet, la modernisation des capacités militaires et des capacités technologiques directement liées à cet effort de défense, notamment la recherche saptiale, sera reléguée au dernier rang du programme de revitalisation de la Chine. Il s'agit d'abord pour Deng Xiaoping, dans un contexte stratégique international défini comme moins 'menaçant', de construire les bases économiques de la future montée en puissance de la Chine. Celles qui lui permettront, moins de 25 ans plus tard, de procéder au premier vol habité d'une puissance asiatique.