Publié le 27/04/2005

Steffen ANGENENDT

En janvier 2005, l'Allemagne s'est dotée d'une nouvelle loi sur l'immigration, qui vise à rendre cette dernière possible "tout en tenant compte des capacités d'accueil" et des "besoins du marché du travail" du pays.
Dans la première partie de son article, Steffen Angenendt s'intéresse aux nombreux questionnements que suscite aujourd'hui encore la loi, puis se demande en quoi elle peut être à l'origine d'une politique de l'immigration stratégique. Il démontre qu'après des débuts difficiles, la loi allemande sur l'immigration, même si elle marque une nette progression par rapport à la situation antérieure, ne remplit toujours pas les objectifs que s'était fixés le ministre de l'Intérieur.
Or pour l'Allemagne, l'enjeu est crucial. Selon l'auteur, il s'agit non seulement d'organiser les courants d'immigration de telle sorte qu'ils soient perçus par les nationaux mais comme un apport positif à leur société, et non comme une menace, mais aussi d'assurer à l'Allemagne sa place en tant que pays dynamique et compétitif pour les années à venir.

Steffen Angenendt est chercheur à la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik.