Publié le 30/01/2011

Franz-Lothar ALTMANN

La chute du mur et la réunification ont fait de l’Allemagne le partenaire privilégié des Etats de l’Europe du Sud-Est, à même de les soutenir dans leur intégration européenne.

Les Balkans ont joué un rôle privilégié durant les années 1990 et 2000 pour Berlin, en servant de champ d’application au retour de l’Allemagne sur la scène internationale. Ces initiatives, traduisant une nouvelle confiance allemande, ont été parfois incomprises par les partenaires et alliés de l’Allemagne.

La politique allemande dans les Balkans a été en pratique portée par les ministres fédéraux des affaires étrangères successifs. Depuis 2005, la priorité accordée aux Balkans a été sujette à certain nombre de repositionnements, en fonction des évolutions divergentes des Etats de la région vis-à-vis de l’Union européenne.

Franz-Lothar Altmann est Senior Research Fellow à la Fondation Alexandre S. Onassis, à Athènes, professeur associé à l’université de Bucarest et rédacteur en chef de la revue Osteuropa-Wirtschaft.