Publié le 10/11/2008

Marie-Claire AOUN

Revue de l'Énergie, n°585, Septembre-Octobre 2008

Résumé

La rente pétrolière confére un pouvoir financier considérable et une position stratégique sur la scène internationale pour les pays exportateurs. Elle demeure toutefois une source de vulnérabilité pour leurs économies. En effet, les expériences de nombreux pays pétroliers montrent que la forte dotation en ressources naturelles limite leurs opportunités de croissance. La littérature sur la malédiction pétrolière est abondante, mais elle n'aboutit pas à un consensus sur les facteurs à l'origine des déclins de croissance. Le phénomène du syndrome hollandais est bien connu, mais nous montrons qu'à ce blocage économique, viennent s'ajouter des blocages liés à une faible qualité institutionnelle et à une mauvaise gouvernance. Nous étudions la portée de quelques pistes qui permettent d'échapper à la malédiction, telles que la mise en place de fonds pétroliers. Des actions sont également menées par la communauté internationale et la société civile pour améliorer la gouvernance et la transparence de la rente pétrolière.