Prochains événements

12-09-2014
The Asian Century: What International Norms and Practices?
Ifri, Paris

09-10-2014
Orbital Slots and Spectrum Use in an Era of Interference
Thon Hotel EU Brussels - 75 rue de la Loi - 1040 Brussels (metro : Maelbeek)

Powered by Dailymotion

Migrations et patronat

Nos e-notes

Politiques migratoires: les entreprises ont-elles leur mot à dire?

Emma BROUGHTON

Centre Migrations et Citoyennetés - Mai 2014

Cette E-Note pose la question de la place faite aux acteurs économiques dans la définition des politiques migratoires en France. Au début des années 2000, Nicolas Sarkozy propose la politique dite de l’«...

Lire la suite

Brazil and International Migrations in the Twenty-first Century: Flows and Policies

Duval Fernandes, Maria da Consolação Gomes de Castro & Silvana Pena Knup,

Centre Migrations et Citoyennetés - Mars 2014

La seconde moitié du 20ème siècle constitue une période particulière dans l’histoire migratoire brésilienne : si le Brésil a jusqu’alors été un pays d’immigration, le...

Lire la suite

Migrations et Patronat : les politiques migratoires françaises et européennes vues par les patrons

Décideurs économiques : quels acteurs des politiques migratoires ?
Les marchés économiques sont le premier moteur des migrations internationales. Or, si la dimension économique des migrations apparaît systématiquement dans les discours publics, médiatiques et politiques, la place des décideurs économiques dans ces dynamiques a été largement ignorée.
L’objectif de ce programme est de combler cette lacune, en mettant en lumière la relation dynamique entre employeurs, migrations et politiques migratoires, à partir d’une série de questions : 
Que pensent les décideurs économiques des politiques migratoires actuelles et de leurs évolutions récentes ? Quelles sont leurs attentes en la matière ? 
Quel est l’impact des politiques migratoires sur l’activité des entreprises ? Dans quels types d’activités cet impact est-il le plus important ? En fonction de quels facteurs l’impact varie-t-il (taille de l’entreprise, secteur, organisation, type de main-d’œuvre, etc.) ?
Comment les décideurs économiques peuvent-ils faire entendre leur voix sur ces sujets ? Peuvent-ils devenir des acteurs de la régulation de l’immigration en France et en Europe ? 
Quelles méthodes de dialogue entre décideurs économiques et décideurs politiques pourraient être envisagées pour cela ?
Construire un diagnostic commun avec les entreprises :
1. Un groupe de travail « migrations et patronat »
Le projet s’appuie sur les pistes dégagées par un groupe de DRH et DGO de 11 entreprises françaises que nous avons invité à réfléchir en 2012 sur l’impact des politiques migratoires sur leurs politiques de ressources humaines. Nous avons organisé 12 réunions, tenues à huis-clos ou en présence d’intervenants extérieurs issus des ministères de l’Intérieur, du Travail, de syndicats et de fédérations professionnelles, de partis politiques, d’associations de travailleurs étrangers. Ce travail collaboratif a permis d’identifier une liste de propositions, qui a été présentée à des décideurs politiques et économiques au niveau national et européen.
2. Une étude de terrain
Pour éclairer concrètement ces problématiques, une étude de terrain de 24 mois a été initiée en 2013. Réalisée dans plusieurs entreprises françaises de secteurs d’activités et de tailles différents, cette étude identifie les pratiques et les problèmes qui se posent en termes de recrutement et de maintien dans l’emploi de travailleurs étrangers. Ses résultats seront publiés fin 2014.
3. Une activité de publication pour élargir la réflexion
Afin de nourrir les débats et d’élargir les perspectives des acteurs économiques et institutionnels sur les bonnes pratiques mises en œuvre dans d’autres pays, nous avons également mené une activité de publication. Une première série de publications a d’abord permis de mettre en lumière la prise en compte des acteurs économiques dans la définition des politiques migratoires dans un cadre Européen (en Suède, au Royaume-Uni et en Espagne). Elles sont disponibles ici. Le second programme de publications, «Economies émergentes et politiques migratoires », initié au début de l’année 2014, offre une étude comparative internationale des politiques migratoires des économies connaissant une croissance économique récente et importante. Au cours de l’année 2014, plusieurs rapports relatifs à la politique migratoire des pays émergents seront publiés sur le site de l’Ifri (Brésil, Inde, Chine et Qatar dans un premier temps). Retrouvez–les ici. 
Pour aller plus loin en images :
Diversity recruitment strategy and integration: lessons from the US army - Lieutenant Général Thomas P. Bostick, Deputy Chief of Staff G-1, 13 Janvier 2012
Linking Business and Migration policy - Jesus 'Chuy' Garcia,  13 Janvier 201

Décideurs économiques : quels acteurs des politiques migratoires ?

Les marchés économiques sont le premier moteur des migrations internationales. Or, si la dimension économique des migrations apparaît systématiquement dans les discours publics, médiatiques et politiques, la place des décideurs économiques dans ces dynamiques a été largement ignorée.

L’objectif de ce programme est de combler cette lacune, en mettant en lumière la relation dynamique entre employeurs, migrations et politiques migratoires, à partir d’une série de questions : Que pensent les décideurs économiques des politiques migratoires actuelles et de leurs évolutions récentes ? Quelles sont leurs attentes en la matière ? Quel est l’impact des politiques migratoires sur l’activité des entreprises ? Dans quels types d’activités cet impact est-il le plus important ? En fonction de quels facteurs l’impact varie-t-il (taille de l’entreprise, secteur, organisation, type de main-d’œuvre, etc.) ? Comment les décideurs économiques peuvent-ils faire entendre leur voix sur ces sujets ? Peuvent-ils devenir des acteurs de la régulation de l’immigration en France et en Europe ?  Quelles méthodes de dialogue entre décideurs économiques et décideurs politiques pourraient être envisagées pour cela ?

Construire un diagnostic commun avec les entreprises :

1. Un groupe de travail « migrations et patronat »: Le projet s’appuie sur les pistes dégagées par un groupe de DRH et DGO de 11 entreprises françaises que nous avons invité à réfléchir en 2012 sur l’impact des politiques migratoires sur leurs politiques de ressources humaines. Nous avons organisé 12 réunions, tenues à huis-clos ou en présence d’intervenants extérieurs issus des ministères de l’Intérieur, du Travail, de syndicats et de fédérations professionnelles, de partis politiques, d’associations de travailleurs étrangers. Ce travail collaboratif a permis d’identifier une liste de propositions, qui a été présentée à des décideurs politiques et économiques au niveau national et européen.

2. Une étude de terrain: Pour éclairer concrètement ces problématiques, une étude de terrain de 24 mois a été initiée en 2013. Réalisée dans plusieurs entreprises françaises de secteurs d’activités et de tailles différents, cette étude identifie les pratiques et les problèmes qui se posent en termes de recrutement et de maintien dans l’emploi de travailleurs étrangers. Ses résultats seront publiés fin 2014.

3. Une activité de publication pour élargir la réflexion: Afin de nourrir les débats et d’élargir les perspectives des acteurs économiques et institutionnels sur les bonnes pratiques mises en œuvre dans d’autres pays, nous avons également mené une activité de publication. Une première série de publications a d’abord permis de mettre en lumière la prise en compte des acteurs économiques dans la définition des politiques migratoires dans un cadre Européen (en Suède, au Royaume-Uni et en Espagne). Le second programme de publications, «Economies émergentes et politiques migratoires », initié au début de l’année 2014, offre une étude comparative internationale des politiques migratoires des économies connaissant une croissance économique récente et importante. Au cours de l’année 2014, plusieurs rapports relatifs à la politique migratoire des pays émergents seront publiés sur le site de l’Ifri (Brésil, Inde, Chine et Qatar dans un premier temps). Pour en savoir plus.

Pour aller plus loin en images :

Diversity recruitment strategy and integration: lessons from the US army - Lieutenant Général Thomas P. Bostick, Deputy Chief of Staff G-1, 13 Janvier 2012

Linking Business and Migration policy - Jesus 'Chuy' Garcia,  13 Janvier 2012

 

Christophe BERTOSSI chercheur, directeur du Centre Migrations et Citoyennetés
bertossi@ifri.org

Emma BROUGHTON chercheur
broughton@ifri.org

Haut de page

 

Abonnez-vous à
notre newsletter

Mon espace

Bienvenue

Déjà inscrit ?
Se connecter

:
Mot de passe perdu ?