pictogramme_final_north_america_2.png

Laurence NARDON

Chercheur, responsable du programme Amérique du Nord de l'Ifri


Domaines d'expertise:

  • Systèmes et philosophies politiques de l'Amérique du Nord
  • Politique étrangère américaine et relations transatlantiques
  • Compétition spatiale et numérique transatlantique

 

Laurence Nardon dirige le programme Amérique du Nord de l'Ifri. Elle édite et contribue à la collection de notes de recherche en ligne des Potomac Papers, qui porte sur les Etats-Unis. Elle est membre du comité de rédaction des revues Politique étrangère et The Washington Quarterly. Elle est également maître de conférence à Sciences-Po Paris, où elle enseigne sur la société civile américaine, et chroniqueuse pour l'hebdomadaire Réforme.

Avant de rejoindre l'Ifri, Laurence Nardon a été chargée de recherches à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), puis, de 2001 à 2003, Visiting Fellow au Center for Strategic and International Studies (CSIS) à Washington.

Laurence Nardon est docteur en science politique de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle a étudié à l'Université du Kent à Canterbury après avoir reçu son diplôme de Sciences-Po Paris. A l'automne 2000, elle a été Fulbright Scholar à George Washington University à Washington.

Toutes mes publications
Tous mes médias
09/10/2016
Par : Laurence NARDON, interviewée par Pierre Weill sur France Inter.

La candidate à l'élection présidentielle américaine Hillary Clinton semble avoir profité du débat du 26 septembre dernier tandis que son rival Donald Trump s'enlise dans les polémiques, c'est en tout cas le sentiment qui plane dans la presse internationale mais cela ne veut pas dire que l...

27/09/2016
Par : Laurence NARDON, invitée de l'émission "Politique Matin" sur LCP

Lors du premier débat - qui a eu lieu le 26 septembre à Hempstead, dans l'Etat de New York - opposant les principaux candidats à l'élection présidentielle de novembre, la démocrate Hillary Clinton semble avoir pris le dessus sur son rival, le républicain Donald Trump. Dans un échange où chacun...